Technique d’isolation par l’extérieur

Comme l’indique son nom, la technique d’isolation extérieure permet d’améliorer le confort thermique de votre habitation par des isolants placés sur les parois extérieures de la maison. Par rapport aux autres techniques, elle présente des avantages indéniables. De ce point de vue, être mieux informé sur la technique d’isolation par l’extérieur vous permettra d’opérer un choix moins hasardeux.

Dans quelle situation mettre en place la technique de l’isolation par l’extérieur ?

Si la surface de votre maison est une contrainte ou si vous n’êtes pas en mesure de la quitter au cours des travaux, la technique d’isolation par l’extérieur est la meilleure solution pour optimiser votre confort thermique.

Elle accroît le confort en période d’hiver en faisant progresser les capacités d’isolation des parois. Ces dernières sont à l’origine de 20 à 25% des déperditions d’énergie observées pour une maison non isolée. Par ailleurs, l’isolation par l’extérieur améliore aussi le confort thermique en période d’été en apportant une résistance passive à la maison parce qu’elle conserve l’épaisseur des murs au sein du volume isolé.

Si vous songez également à rénover votre façade pour quelque raison esthétique ou de commodité, cette technique est envisageable et est d’ailleurs l’une des plus pratiques pour ce cas précis.

Quelques stratégies d’isolation par l’extérieur

Elle peut se faire de plusieurs façons différentes en fonction du matériel de construction utilisé. Nous distinguons l’isolation avec un bardage, l’isolation enduite, l’installation d’un double mur, l’isolation phonique et éventuellement une isolation faite par vous-même. Ces diverses stratégies aboutissent à des finalités esthétiques non identiques.

Stratégie d’isolation avec bardage

La technique de bardage en isolation extérieure consiste à renforcer l’isolation des murs en y posant un revêtement mural aux fins d’obtenir une meilleure performance énergétique de l’habitation. Dans cette optique, une charpente est fixée sur le mur extérieur de la maison comme appui pour les travaux. On a notamment le choix entre la terre cuite encore appelée bardage composite, le bardage traditionnel fait de bois ainsi que les panneaux de bois. Un pare pluie protège la façade et l’enveloppe isolante des averses. Il est également envisageable de placer deux couches d’isolants, en partant du principe que le deuxième sert de pare pluie. Pour un support qui n’est pas régulier, les isolants pêle-mêle constituent la solution idoine pour atténuer le prix des opérations.

L’ossature est fixe de façon directe sur le mur soit grâce à l’utilisation de chevrons soit grâce à des pattes d’équerre. En utilisant des chevrons, l’isolant est inséré dans l’ossature et les chevrons seraient constitués des ponts thermiques. À l’inverse, en faisant usage des pattes d’équerre, l’isolant est inséré en dessous des chevrons.

Stratégie de l’isolation sous enduit

Facile à mettre en œuvre, cette stratégie offre des performances hors norme sans ponts thermiques et est également très économique. La stratégie d’isolation extérieure sous enduit est l’une des plus répandues. Elle se réalise en posant des panneaux isolants pour ensuite les recouvrir d’un sous-enduit. Un treillis souple est ensuite introduit et l’application d’un enduit de finition vient conclure cette stratégie.

Vous devez absolument faire la pose de l’isolant et de l’enduit dans des conditions climatiques adéquates car elles rendent parfois ardues les travaux liés aux points architecturaux singuliers de l’habitation.

Stratégie de l’installation d’un double mur

Cette stratégie comprend un mur interne et un mur externe rattachés mécaniquement par un isolant. Le mur extérieur est un parement tandis que celui intérieur est le porteur. Ils sont tous deux fixés grâce à un système d’ancrage, disposant d’une rondelle dans le but de fixer l’isolant.

Si le mur extérieur est peu perméable, il est possible de réserver une lame d’air entre l’isolant et lui pour évacuer la condensation sans problème.

Stratégie d’Isolation phonique par l’extérieur

Les isolations phoniques extérieures sont réalisées généralement sur des salles de spectacles, des salles open spaces, des studios d’enregistrements, des restaurants ou des insonorisations de machines-outils bruyantes. Les matériaux les plus utilisés pour ce genre de travaux sont logiquement les panneaux acoustiques. Ces derniers sont posés en façade pour doubler les murs par l’extérieur. Ils peuvent aussi être utilisés en palissade afin d’obtenir des murs à capacité acoustique optimale. Les panneaux acoustiques n’interviennent pas dans le renforcement de la structure de votre maison, ils réduisent la pollution sonore de 15 décibels, voire plus. Une clôture non haute peut laisser facilement le bruit vers votre maison. Pour avoir de meilleurs résultats, optez pour une pose des panneaux acoustiques en façade qui bloquent les nuisances sonores.

Faire votre isolation extérieure vous-même

Étant un processus qui nécessite une formation spécifique, une isolation extérieure ne peut être réalisée par vous-même sans que vous n’ayez les qualifications requises. Vous devrez donc obligatoirement faire appel à des professionnels du domaine. Cette opération sera également assez chronophage si vous deviez vous en occuper vous-même en supposant que vous ayez les connaissances. De plus, vous disposez de certaines aides à la rénovation pour vos travaux si et seulement si vous faîtes appel à un professionnel pour leur réalisation. La difficulté de l’opération d’isolation extérieure est élevée. Elle nécessite par exemple certaines combinaisons à porter pour se protéger notamment contre le froid ou contre les intempéries qui doivent être conformes aux normes EN 342 et EN 343. Les pantalons doivent également protéger les genoux. Au vu de ces réalités, les professionnels sont les plus aptes à vous faire un bon travail et vous faire gagner du temps. En faisant les travaux vous-mêmes, vous risquez aussi de commettre des erreurs qui peuvent faire décoller certains matériaux. Ce n’est clairement pas le genre de travaux de rénovation que vous pourrez faire en suivant des cours sur YouTube. Vous avez donc la possibilité de faire appel à notre structure Isolation-Energie-France pour vous accompagner au mieux dans ce processus.

Combien coûte une isolation extérieure ?

Le prix de l’isolation par l’extérieur varie en fonction de plusieurs facteurs comme : la main-d’œuvre employée, les difficultés inhérentes au chantier sur lequel le travail sera fait, la stratégie employée ainsi que le type d’isolant utilisé. De façon conventionnelle, il faut prévoir :

• 110 € / M 2 à 180 € / m 2 dans le cas d’une isolation sous enduit.

• 140 € / M 2 à 230 € / m 2 dans le cas d’une isolation avec bardage.

Afin de faciliter vos travaux, vous pouvez également compter sur différentes aides à la rénovation comme :

– la réduction de la TVA de 5,5% que vous constaterez automatiquement par l’intermédiaire de votre artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

– l’éco-prêt à un taux de 0% : sur une période de 20 ans, il vous permet d’emprunter jusqu’à 30 000 €.

– MaPrimeRénov’ : qui vous offre jusqu’à 75 €/m² pour vos travaux de rénovation en fonction de vos revenus.

Afin de bénéficier de ces différentes subventions, vos travaux doivent être réalisés par un professionnel certifié RGE.

Avantages et inconvénients de l’isolation extérieure

L’isolation extérieure permet un confort thermique et acoustique certain tout en redonnant une nouvelle jeunesse à votre habitation. Outre le fait que la surface intérieure ne souffre d’aucune réduction, elle protège également les structures porteuses du bâtiment. Un détail intéressant, pendant les travaux d’isolation extérieure, le chantier est dehors et n’affecte pas votre quotidien habituel.

Toutefois, cette solution reste relativement coûteuse, et n’est donc pas à la portée de toutes les bourses. Si les obligations de formalités, la perte de luminosité… Sont aussi des difficultés à envisager, l’inconvénient de taille avec l’isolation extérieure est qu’elle est difficile à réaliser sur des surfaces présentant trop de discontinuités comme des balcons, vérandas, etc.

En définitive, la technique d’isolation extérieure présente un grand nombre d’avantages même si son coût reste élevé et inaccessible pour la plupart des personnes. Elle peut s’avérer très convenable surtout lorsqu’il s’agit d’une rénovation.

Dans la même thématique:

Qu’est-ce que l’ITE ?

aide isolation exterieur

materiaux pour isolation exterieur