Procédé d’isolation par mousse polyuréthane projetée

Parmi les matériaux et les différents procédés d’isolation, seule la mousse polyuréthane projetée a l’avantage de :

  • Ralentir de manière considérable les circulations d’air parasite ;
  • Former une enveloppe d’isolation continue ;
  • Ne pas se tasser dans le temps, en plus d’être imputrescible.

À ces quelques qualités s’ajoute la haute performance de la conductivité thermique de la mousse projetée. Et c’est précisément pour ces raisons que la projection de la mousse polyuréthane demeure probablement le procédé d’isolation le plus efficace du marché. Focus sur l’isolation par la mousse polyuréthane projetée, cet isolant de plus en plus recommandé pour améliorer les performances thermiques de tous types de bâtiments.

Le procédé d’isolation par mousse polyuréthane projetée pour les murs

La mousse expansive proposée par Isolation Énergie France s’avère particulièrement efficace pour les procédés d’isolation de l’intérieur. Il est tout à fait possible d’isoler les murs avec ce matériau. Outre sa mise en œuvre rapide, la projection de la mousse polyuréthane permet d’éliminer tous les ponts thermiques, en plus de garantir l’étanchéité à l’air.

    Procédé d'isolation par mousse polyuréthane projetée

    Descriptif des procédés d’isolation des murs avec la mousse polyuréthane

    La première étape consiste à placer les rails qui vont servir à poser la finition des murs (de type BA13 à titre d’exemple). En deuxième étape, avant le moussage du mur, il est indispensable de protéger les ouvrants et les éléments sensibles. En troisième étape, projection de la mousse polyuréthane avec un pistolet à pression hydraulique ou pneumatique par un professionnel équipé d’une protection. En quatrième étape, découpage de l’isolant superflu, si besoin. Et enfin, plaquage du mur.

      Technique procédé isoler avec mousse PUR

      Quid de l’isolation par mousse polyuréthane projetée ?

      Si vous avez choisi d’isoler vos murs avec une mousse à cellules fermées, plus besoin de faire installer de pare-vapeur. La mousse à cellules fermées possède en effet une très forte étanchéité à la migration de vapeur d’eau. Ses caractéristiques d’étanchéité à l’air sont également exceptionnelles.

      L’isolation des murs se fait plus rapidement puisque le ponçage n’est plus nécessaire. L’isolation d’une maison de 200 m2 pourra ainsi se faire en 1 jour seulement, avec un rendement techniquement non négligeable. Grâce à ce procédé, les professionnels Isolation Énergie France gagnent près d’une semaine de travail. En effet, on dit que la technique de projection de la mousse polyuréthane pistolable est un gain de temps assuré qui permet une précision adaptée à l’élimination de ponts thermiques et l’amélioration de performances énergétiques pour toutes les parties de la maison.

      Procédé d’isolation des sols avec la mousse polyuréthane

      Pour l’isolation des sols, la mousse polyuréthane projetée trouve sa place entre un support en béton et une chape, et ce, avec ou sans chauffage par le sol. À l’heure actuelle, ce procédé d’isolation est recommandé aux bâtiments à faibles sollicitations et sans siphon de sol. Le polyuréthane a l’avantage de proposer un coefficient de conductivité thermique du PU à hauteur de 0,026 W/m.K, l’un des plus rentables du marché. Et puisqu’il réduit les épaisseurs de réservation, l’économie est de l’ordre 10 à 15 %. Aussi, une remise à niveau du sol est tout à fait possible.

      Isoler maison avec mousse polyuréthane projetée PUR

      Pourquoi cette mousse isolante est-elle si efficace ?

      Un procédé d’isolation par mousse polyuréthane projetée, réalisé selon les normes par les professionnels Isolation Énergie France, passe haut la main les tests spécifiques comme la porte soufflante. Son efficacité se constate aussi par l’épaisseur d’isolant requise pour l’obtention d’une performance thermique donnée. Afin de récolter une résistance thermique d’une valeur minimale de R = 3,7, à titre d’exemple, il faut au moins 120 mm de laine de verre (en plus de l’installation d’un pare-vapeur), contre 100 mm pour la mousse polyuréthane à cellules fermées (et encore, pour une résistance R = 3,85).

      En utilisant des kits spéciaux et des petites bombonnes, il est également possible de faire l’isolation à la mousse polyuréthane projetée soi-même. Nous vous recommandons tout de même de faire appel à un professionnel comme IEF qui pourra réaliser des travaux de qualité qui accorderont les résultats attendus, grâce à un choix d’isolant méticuleux et une mise en œuvre précise.

        Procédé d’isolation par mousse polyuréthane projetée, une réponse aux exigences de la RT 2012

        En France, le procédé d’isolation par mousse polyuréthanne existe depuis une dizaine d’années. Dans d’autres pays d’Europe, aux États-Unis et au Canada, cette technique est utilisée depuis plus d’une vingtaine d’années. Elle permet aujourd’hui de répondre aux nouvelles exigences de la RT 2012.

        La mousse polyuréthane projetée remplit à la fois une mission d’étanchéité à l’air, d’isolation et de ravoirage (rattrapage des niveaux). Ce matériau réduit drastiquement les épaisseurs de réservation, puisque le ravoirage traditionnel n’est plus nécessaire.

        La mousse polyuréthane projetée est étiquetée A+ en termes d’émission de COV. Le bilan carbone de l’isolant est positif, or, elle présente l’avantage de conserver le même niveau de performance sur toute la durée de vie du bâtiment, ou encore de la maison. À noter d’ailleurs qu’elle est tout à fait recyclable, donc écologique.

          Isolation Énergie France expert mousse PUR

          Isolation par projection de mousse polyuréthane prix

          Par rapport à une isolation traditionnelle, le procédé d’isolation des sols par mousse polyuréthane projetée coûte permet de réaliser une économie de 5 à 10 euros le m2, si le calcul tient compte d’une chape de ravoirage. En ce qui concerne l’isolation des murs, elle coûte toutefois environ 20 % de plus qu’une isolation traditionnelle, un surcoût largement compensé par la durabilité et l’efficacité de l’isolation.

          Dans la même thématique