Tout ce que vous devez savoir sur l’Anah

Les petites économies font les grandes richesses. Souhaitez-vous réaliser des économies sur vos factures ? L’isolation extérieure pourrait être la solution idéale. Cependant, ce processus passe pour être onéreux. Heureusement, en 2022, vous pouvez aisément bénéficier des aides à l’isolation extérieure de l’Anah. Quels sont les travaux pris en charge par l’Anah ? Comment avoir accès à ses subventions ? Dans cet article, vous aurez toutes les réponses à vos préoccupations.

Quelles sont les raisons d’opter pour l’isolation extérieure ?

  • Vous améliorez votre confort thermique

Le confort thermique n’a pas de prix. Sachant que les pertes thermiques au niveau des murs sont de l’ordre de 20%, une maison dont les murs sont bien isolés équivaut à la suppression de tous les ponts thermiques. Vous profiterez ainsi d’une température idéale toute l’année.

  • Vous économisez de l’argent sur vos factures

En optant pour l’isolation extérieure, vous réduisez considérablement vos besoins de chauffage. Par conséquent, les factures sont beaucoup moins élevées.

  • Vous ne perdez pas de l’espace

Contrairement à l’isolation intérieure, dans l’isolation extérieure la surface habitable n’est pas réduite. Elle est conservée.

  • Vous profitez d’une nouvelle façade

À la fin des travaux, vous bénéficierez d‘une nouvelle façade extérieure ; ce qui rend votre maison attrayante à nouveau, surtout si elle est sur pied depuis de nombreuses années. Ceci vous sera aussi bénéfique au cas où vous voudriez la louer ou la vendre plus tard.

Qu’est-ce que l’Anah ?

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) est un organisme public placé sous la tutelle des ministères en charge des Finances et de la Relance, de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, de la Transition écologique et de l’Economie. Cette structure créée depuis près de 50 ans œuvre à encourager les travaux de rénovation et de réhabilitation énergétique en donnant accès aux subventions financières. L’Anah appuie non seulement l’amélioration de l’habitat privé, mais elle soutient également les gérants de centres d’hébergement d’urgence dans le but d’en faciliter la rénovation.

Quelles sont les aides de l’Anah ?

Les aides de l’Anah sont accordées pour la réalisation de travaux dans le but de réduire vos pertes d’énergie. Elles doivent concerner un logement déjà construit depuis au moins 15 ans et considéré comme résidence principale. Ces subventions sont également cumulables avec d’autres primes et sont de plusieurs ordres :

Les primes concernant les travaux de rénovation énergétique

Ma Prime Rénov’ Sérénité

Elle vous aide à réaliser d’importants travaux de rénovation énergétique dans votre habitation. Pour ce faire, les travaux doivent avoir pour objectif de vous aider à réaliser un gain énergétique d’au moins 35%. Elle peut financer plusieurs types de travaux en même temps. Son montant varie en fonction du montant de vos ressources. Par ailleurs, elle vous permet de bénéficier d’un accompagnement ‘’Mon Accompagnateur Rénov » qui vous aide à définir et à réaliser vos travaux. Elle est versée une fois vos travaux achevés.

Ma Prime Rénov’ 

Cette prime concerne des travaux et/ou dépenses ponctuels de rénovation énergétique. Vous êtes concernés par cette prime uniquement si vous êtes propriétaire d’une maison que vous occupez ou copropriétaire et que les travaux concernent les parties communes. Cependant, le montant de la prime que vous percevrez sera déterminé en fonction de vos revenus. Plus vos revenus seront élevés, moins la prime sera importante. Elle est versée une fois tous les 4 mois par virement bancaire.

Les primes concernant les travaux d’amélioration du logement

Le Programme Habiter Facile 

Il est en rapport avec les travaux qui permettent de rendre chaque pièce accessible, quel que soit le handicap dont vous souffrez. L’Anah peut financer jusqu’à la moitié du montant total de vos travaux. Pour les foyers très modestes, le montant de cette prime est d’au plus 10 000 euros. Il est de 7 000 euros maximum pour les foyers modestes. Il est cumulable avec d’autres aides complémentaires.

Le Programme Habiter Sain ou Habiter Serein

Cette prime vous apporte un soutien dans toutes les prestations visant à améliorer la sécurité de votre logement et à le rendre plus confortable. Ce sont par exemple, les travaux de mise en place ou de rénovation de réseaux d’eau, d’électricité ou de gaz. Avant d’y avoir accès, il faut que des professionnels vérifient votre éligibilité. Son montant est plafonné à 10 000 euros pour le programme ‘’Habiter sain’’ et 25 000 euros pour le programme ‘’Habiter serein’’.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de ces primes ?

Pour être éligible à n’importe laquelle de ces aides, il faut que

  • le montant de vos travaux soit d’au moins 1 500 euros hors taxes.
  • Votre logement soit sur pied depuis plus de 15 ans à la date à laquelle vous avez fait la demande
  • L’habitation concernée soit votre résidence principale
  • Vous n’ayez souscrit à aucun prêt à taux zéro durant au moins les 5 ans précédant la demande
  • Vous vous engagiez à habiter dans le logement à rénover pendant au moins 6 ans après la fin des travaux
  • Vos revenus soient très modestes ou modestes

Quelle est la démarche pour en bénéficier ?

Tout d’abord vous devez nécessairement faire la demande en ligne sur le site dédié aux aides de l’Anah. Ensuite le paiement n’est pas immédiat. L’agence prendra du temps pour apprécier l’intérêt de vos travaux et attribuera préférentiellement des aides aux foyers ayant des revenus très modestes en premier. Il vous est également possible de demander une avance pour commencer vos travaux. La demande se fait également en ligne et n’est accordée que lorsque vous êtes un foyer à revenus très modestes et que vous voulez résoudre des problèmes de perte d’autonomie.

Dans la même thématique :

Prime isolation extérieure

Ma prime renov’isolation

Prime CEE isolation

Aide isolation extérieure